Internet


Peut-on envisager le futur ? 1

Voici une petite réflexion sur le futur, que je me suis faite après avoir visionné cette vidéo TEDxJ’avais envie de vous partager ma pensée…
 
Selon « l’illusion de la fin de l’histoire« , on est capable de réaliser combien on a changé en regardant le passé, mais on sous-estime notre capacité à changer à l’avenir. Aujourd’hui on s’inquiète de notre futur avec les données de notre présent : problème de l’économie, de l’écologie, du chômage, des dettes du système social (santé, retraite, éducation), de l’intégrisme et du terrorisme… Mais au regard de notre passé, et de l’évolution exponentielle des sciences et technologies du XXe siècle, peut-on seulement envisager notre futur ? Retour sur plus d’un siècle de progrès et de changements.

(suite…)


[Medias] 60 sec pour comprendre le transmedia


Le transmedia est une façon de raconter une même histoire sur plusieurs média, de sorte que celle-ci soit adaptée à chacun des supports (contenu, diffusion, utilisation…) et fasse vivre une expérience unique et sans cesse renouvelée à celui qui la reçoit – en l’impliquant fortement (émotion / action).


Comprendre le Responsive Design

Le Responsive Design permet d’adapter le design d’un site en fonction du support sur lequel il est visionné. Ainsi, le même contenu pourra-t-il être consulté aisément sur ordinateur, tablette ou mobile, malgré les différences de résolution et d’utilisation.

Sachant qu’aujourd’hui, 15% du traffic Internet mondial est sur mobile et qu’en France l’Internet mobile concerne déjà 24 millions de citoyens, le responsive web design semble être le meilleur moyen d’augmenter la fréquentation d’un site. Cependant le responsive design a un coût, il est complexe à appliquer, et demande des sacrifices (design, vitesse, ralentissement du téléchargement…).

Les 5 points clefs du responsive design sont :

  • un design adapté à quelques résolutions type. En priorité : smartphone 1ère génération <480px, smartphone moderne et ipad <768px, tablette et ordinateur >768px.
  • des medias queries et un meta Viewport,
    qui permettent au périphérique utilisé de charger le design adapté.
  • une mise en page simple et flexible (tous les éléments sont relatifs).
  • un contenu organisé en une seule colonne, proposant uniquement les rubriques essentielles : navigation, contenu, action.
  • des images qui s’ajustent en 100% au support, avec des tailles « min » et « max ».

Splio, prestataire spécialiste de la relation client multicanal, explique ces sujets dans cette infographie sur le responsive design. La voici partagée ici. (suite…)


Comment intervenir sur les réseaux sociaux ?

1/ Les réseaux sociaux sont une réalité aujourd’hui.

  • 78% des internautes français utilisent les réseaux sociaux.
  • Toutes les marques – qu’elles communiquent ou non – sont donc présentes sur Internet. >> les gens échangent, les clients contents ou mécontents donnent leur avis, les employés communiquent sur leur poste…
  • Le référencement (via Google) est aujourd’hui en grande partie basé sur le SMO (Social Media Optimisation). Il ne s’agit plus seulement d’optimiser son contenu sur son site Internet (url, titre, mots-clefs), il s’agit de se positionner comme un expert sur son domaine : poster du contenu avec des mots clefs régulièrement (actualités) et faire en sorte qu’il soit reconnu et partagé par le plus grand nombre et les influenceurs (social media).

L’idée n’est donc pas de lutter contre les réseaux sociaux,
mais d’accompagner cette révolution culturelle.

2/ Comment être présent sur les réseaux sociaux ? (suite…)

e-reputation, critère d’embauche ?

En août 2012, Quechua publiait une annonce pour un poste de Community Manager, et demandait aux postulants un Klout* score de 35 minimum. L’indignation des Internautes a eu raison de ce critère discriminatoire : Quechua a retiré la mention de son annonce.

Pourtant, la e-réputation est bien un élément fondamental lors de l’embauche. En effet, plus de 50% des responsables RH consultent les réseaux sociaux pendant la phase de recrutement – notamment linkedIn et Viadeo. Ces réseaux mettent en évidence les compétences des Internautes, des recommandations de leur réseau, le nombre de leurs relations… et fournissent de précieuses informations pour aider le recruteur à se décider. Certains candidats se sont vus piégés par les fantaisies apparaissant sur leur profil Facebook (fêtes, alcool, etc.). Alors soignez votre e-réputation !

Aujourd’hui, il est même possible de postuler sans CV :

  • linkedIn publie des offres d’emploi auquel l’Internaute peut répondre directement via son profil. Avec « apply with linkedIn », votre profil devient votre CV !
  • l’APEC propose de recruter sans CV, en évaluant les compétences des candidats via un formulaire : http://www.recrutersanscv.fr/
  • Des candidats ont su être très ingénieux pour se faire connaître : grâce aux Google Adwords, à e-bay, à des CV chantés ou des CV vidéo. 

*Klout est un outil permettant de mesurer, sur une échelle de 1 à 100, l’influence d’un Internaute, en fonction de son activité sur les réseaux sociaux (Twitter, Facebook, linkedIn).  Klout prend en compte l’audience réelle, l’amplification ou l’écho numérique de vos publications, l’autorité de votre audience. Il se base notamment sur les éléments suivants : le ratio entre le nombre de vos abonnés et de vos abonnements, le nombre de retweet, le nombre de followers vous ayant @, le nombre de fois où vous avez été listé, les likes de vos statuts, les commentaires de vos statuts… 


Comprendre Google search

La recherche google.

Quand vous effectuez une recherche Google…

  • vous recherchez dans l’index Google, composé grâce à des robots qui scannent le web. Ces robots se promènent de site en site en suivant les liens (url) contenus dans ces sites.
  • Google classe les pages correspondant à la recherche, selon :
    • le nombre de fois où le mot clé est affiché dans la page
    • l’importance du mot clé dans la page : url, titre, lien…
    • l’existence de synonyme au mot clé
    • la qualité du site (digne de confiance)
    • le page rank, qui est principalement basé sur le nombre de liens qui pointent vers le site
  • des annonces liées à votre recherche (Google Adwords) apparaissent en haut et à droite des liens non commerciaux

>> On comprend ainsi toute l’importance du SMO (Social Media Optimisation), le référencement grâce aux réseaux sociaux. Plus votre site sera partagé sur les réseaux sociaux, plus il sera jugé digne d’intérêt et de confiance par Google. Au-delà du référencement naturel du SEO (l’optimisation de la structure des pages) et du référencement offert par la publicité (SEA), le SMO est un nouvel angle d’attaque à ne pas négliger pour améliorer votre référencement et votre image.

Astuce/ A lire : la recherche sur Google

[Source : http://www.google.com/howgoogleworks]