Développement


La Peur, Khalil Gibran

«On dit qu’avant d’entrer dans la mer une rivière tremble de peur.
Elle regarde en arrière le chemin qu’elle a parcouru, depuis les sommets des montagnes, la longue route sinueuse
qui traverse des forêts et des villages
Et devant elle , elle voit un océan si vaste, qu’y pénétrer ne parait rien d’autre que devoir disparaître à jamais.
Mais il n’y a pas d’autre moyen.
La rivière ne peut pas revenir en arrière.
Personne ne peut revenir en arrière.
Revenir en arrière est impossible dans l’existence.
La rivière a besoin de prendre le risque d’entrer dans l’océan
parce que c’est alors seulement que la peur disparaîtra,
parce que c’est là que la rivière saura qu’il ne s’agit pas de disparaître dans l’océan, mais de devenir océan.»


Petit détour théologique…

Et si « Dieu est Amour » veut dire que l’Amour c’est Dieu ?
Et si le « Saint Esprit » voulait dire « Esprit sain » ?

J’ai cru comprendre que le Saint Esprit est le Verbe de Dieu, et celui qui permet l’action. Et l’Amour est à la fois l’acceptation inconditionnelle et l’énergie divine qui anime chaque entité de la création.

Alors, pour manifester l’Amour, notre part de divinité et notre pouvoir créateur, il s’agirait juste de retrouver un esprit sain ? Un esprit dépourvu de croyances et de jugements (d’ego). Donc en initiant des actions depuis cette intention pure, nous manifestons l’Amour / le Divin en nous…

C’est bien le chemin d’humilité (se défaire de l’ego) emprunté par la plupart des croyants (et d’autres, dans leur développement personnel) il me semble 🤔


Peur vs. Confiance

La confiance en soi et la confiance en la vie sont liée.

A la naissance, le potentiel est plein.

Il va être dépouillé au fil des injonctions parentales qui s’inquiètent pour leur enfant *innocent* et qui souhaitent le rendre plus fort, plus rapide, plus apte à l’effort, plus plaisant, plus parfait…

Or la peur et la confiance ne font pas bon ménage !!


7 clefs du droit d’ÊTRE de l’enfant

MODE D’EMPLOI DU DROIT D’*ÊTRE* DE L’ENFANT
7 clefs pour des enfants et une relation épanouis – pour les parents de tout âge.

La violence, même passive (critique, jugement, culpabilisation, peur), n’endurcit pas, elle détruit. La violence détruit toujours quelque chose (a minima l’innocence, la confiance et la joie de vivre associée).

  1. Accueillez leurs émotions
  2. Faîtes le chemin pour comprendre leurs pensées
  3. Comblez les besoins qui se cachent derrière les comportements inappropriés
  4. Croyez en eux, en ce qu’ils ont d’unique
  5. Donnez leur les moyens de réussir sans peur
  6. Partagez leurs joies
  7. Posez du cadre ensemble
(suite…)

Faut-il féminiser les noms de nos métiers ?

Jeudi 21 mars au Baltard, une nouvelle rencontre-débat « IT au féminin » a eu lieu, sur le thème « Faut-il féminiser les noms de nos métiers ?« . Dans une ambiance conviviale, les participantes ont échangé sur leur vécu en entreprise et partagé leurs connaissances sur l’évolution du vocabulaire au fil des derniers siècles.

Au-delà des noms de métier, nous avons aussi évoqué le statut de la femme et les différences de droits entre homme et femme en entreprise, la question de l’identité avec les conditionnements et les préjugés qui y sont liés… pour conclure que le changement se mène individuellement (pour dépasser sa peur de déplaire à la norme) et collectivement (pour faire évoluer les mœurs).

(suite…)