e-marketing


Comprendre le Big Data


Sur Internet, tout ce que vous faites est tracé et utilisé.
« Si c’est gratuit, vous êtes le produit »

Au passage, j’en profite pour saluer l’agence Adesias. Je viens de me rendre compte que j’en suis à la 3ème de leur vidéo que je relaie. J’adore leur approche des problèmes compliqués à expliquer !

[Adesias]


Les PME peuvent-elles exploiter efficacement les réseaux sociaux ?

Osereso, Oseresol’agence en influence digitale, m’a proposé de m’exprimer sur son site récemment. Dans cette interview, j’explique  « comment les PME peuvent exploiter les réseaux sociaux« . En voici les grandes lignes.

« La communication se réfléchit de façon globale. Elle doit être intégrée à la stratégie générale de l’entreprise et adaptée à ses moyens et à sa culture. Le budget des PME est souvent restreint, ce qui les oblige à fixer des priorités. Mon métier consiste à établir ces priorités. J’apporte un regard neuf sur les actions marketing de l’entreprise. Ensuite, il s’agit de proposer un plan d’actions adapté, conjointement avec les décideurs de l’entreprise, en fonction des objectifs qu’on souhaite atteindre. »

« Pour les PME, les médias sociaux sont un bon moyen, accessible, d’entretenir une relation avec leurs clients / prospects / partenaires. Elles peuvent recréer leur communauté réelle sur la toile, et poursuivre le dialogue. En construisant une présence Internet cohérente, les PME peuvent également démontrer leur expertise et savoir-faire et attirer de nouveaux clients. Voici un schéma possible pour qu’une PME construise sa communication en ligne… [Osereso] »

« Même dans le monde professionnel, la communication s’adresse avant tout à des personnes. Ce qui touche à l’émotion, la beauté, l’humour, améliorera toujours la relation et ancrera le message. Le visuel est un bon moyen d’y parvenir. »

« La communication n’est pas une couche design qui s’ajoute en fonction des opportunités ou du temps qu’on peut y consacrer, et qui disparaît en période de rush ou de difficultés financières. Au contraire ! Communiquer permet d’exister et de créer du lien. L’intérêt de définir une stratégie, c’est d’être capable de diffuser les bons messages, au bon endroit, au bon moment. »

[Lire l’interview complète sur Osereso]

(suite…)


Tweets musicaux avec RedBull

Le projet Red Bull Beat Suite Tweets propose aux internautes d’analyser leurs tweets (140 caractères) et de les traduire en musique. Une fois généré, ce beat peut être écouté et partagé sur tous les réseaux sociaux :  http://beatsuite.redbull.com.au/

A écouter aussi : the listening machine qui génère une ambiance musicale à partir des conversations de quelques 500 utilisateurs de Twitter.

[Source : blogopub]


Quelques pistes pour rédiger son article de blog

Quelques pistes pour rédiger son article de blog :

  • être concis
  • limiter l’article de 500 à 4000 caractères
  • aérer l’article, le rendre lisible rapidement : ajouter des sous-titres, des textes en gras
  • rendre l’article attractif avec des images, des exemples, des chiffres, des questions
Pour les articles de fond :
  • Les titres doivent être percutants (explicites et accrocheurs) et courts (10 mots max, sur une seule ligne). De préférence, ils contiendront des mots clés, et auront une signification autonome pour que le sujet du post soit immédiatement identifiable.
  • Une introduction débutera l’article. Cette accroche doit être courte (1 paragraphe), et résumer l’essentiel de l’article en allant droit au but. Elle peut être lue comme une brève car elle répond au 5W : Who ? What ? When ? Where ? Why ?
  • L’article est découpé en plusieurs paragraphes, contenant chacun une seule idée. Il est aéré et la lecture est facilitée grâce à des inter-titres, des mots en gras, des listes, des visuels. Les phrases sont courtes, elles utilisent un vocabulaire simple, direct. Le ton est cohérent, adapté à la cible, il évite le jargon et les acronymes.

 


Twitter mode d’emploi

L’essentiel à connaître pour que Twitter devienne simple et efficace, pour tous !

  1. Twitter en bref.
    • un réseau d’informations (plus qu’un réseau social)
    • un réseau viral : des informations en temps réel, aussi efficace qu’un SMS (max. 140 caractères)
    • un lieu d’échanges et de discussions
    • la qualité prime sur la quantité
    • le contenu prime sur le contact :
      chacun sélectionne ses contacts en fonction de l’intérêt de l’information qu’ils diffusent
    • des influenceurs variés : blogeurs, stars, marketeux, grands public…
  2. Les outils.
    • TweetDeck : vous permet de gérer facilement plusieurs comptes, vos listes de contacts, mais aussi de suivre et mettre à jour plusieurs réseaux sociaux (Facebook, Myspace, LinkedIn, Buzz et Foursquare) depuis la même interface.
    • Bit.ly : réduit le nombre de caractères de vos URL et procure des statistiques en temps réel.
  3. Les codes.

    • RT = retweeter, càd faire suivre un message
    • #Hashtag = mot clé thématique. Le symbole # (ex #musique) est un moyen de regrouper les  conversations autour d’un thème ou d’un évènement particulier
    • @JohnSmith : le symbole @ permet d’adresser un message à quelqu’un en particulier
    • D pseudo : le symbole D en début de message permet d’envoyer un message privé à quelqu’un
  4. Quelques modes.

    • #FollowFriday (#FF) : consiste à recommander des utilisateurs que vous appréciez le vendredi
    • #Music Monday : consiste à recommander de la musique que vous appréciez le lundi. #NowPlaying
    • #fail : permet de décrire les ratés, drôles ou agaçants

[Source : ownimusic.com]