actualité


La laïcité

La laïcité expliquée par l’Association Coexister France

La laïcité permet de vivre et d’exprimer librement ses convictions, dans le respect de la loi et des autres. Cependant la République Laïque reste ferme à la fois contre les dérives intégristes contraire à la loi mais aussi contre ceux qui appellent à la haine des religions et des croyants. La laïcité repose sur 4 piliers :

  • La liberté de croire ou de ne pas croire, de changer de religion ou de ne plus en avoir et de l’exprimer chez eux ou dans les espaces publiques, dans la limite du respect de l’ordre public
  • La séparation des Eglises et de l’Etat
  • La neutralité de l’état pour les agents de l’Etat et du service public
  • L’égalité : tous les citoyens sont égaux devant la loi et le service public quelques soient leurs conviction


Une guerre ?!! 1

Je commence à m’inquiéter : pas tant des terroristes (8 sur 66 millions) mais de la punition collective : la guerre qui se prépare… les français ont peur, le régime devient sécuritaire (constitution modifiée, écoute possible sans mandat,  forces de l’ordre pouvant porter une arme en permanence, coalition avec des pays aux valeurs douteuses, etc), les recrutements dans l’armée se multiplient (de 10, on est passé à 60 jeunes se proposant tous les jours), la haine monte dans l’opinion… certains des régimes les plus meurtriers ont démarré ainsi…

Les terroristes ne sont que quelques jeunes paumés, exclus du système, et engagés par une secte : depuis quand on s’attaque aux sectes et aux marginaux avec un tel dispositif ? nous avons plutôt besoin de prévention et de précaution. Là, on leur donne encore plus de pouvoir. Comment faire passer le message à ceux qui prennent les décisions à notre place ?

Bon sang, on ne lève pas le petit doigt pour des génocides avec des milliers de morts et là on va créer une guerre mondiale ! et s’ils deviennent plus puissants avec nos bêtises, renforçant les convictions de tous ceux qui hésitent, tout ce qu’on va obtenir c’est une attaque bactériologique. On ne vainc pas la violence par la violence, surtout quand elle est diffusée au compte goutte au sein même de notre société !!!


…pour qu’ils baissent les armes

Face aux événements de vendredi, je vois fleurir partout des arguments « eux contre nous ». Pourtant, nous nous sommes fait attaqués de l’intérieur, par des français embrigadés. Il y a encore plus de 2000 personnes sur notre sol dans le même état d’esprit : qui croient au discours fanatique – et plus encore qui alimentent les extrémismes et les divisions. La vraie question est comment est-il possible que de telles idées s’enracinent au sein même de notre pays ? Sont-ils le produit de la violence de notre société ? Si la propagande extrémiste a eu un tel effet sur eux, peut-on en proposer une autre qui les ramène sur un chemin pacifiste ? Je ne sais pas. Mais je suis certaine qu’à l’inverse, en s’opposant frontalement à eux, on renforce leurs convictions.

Je souhaiterais connaître juste une de ces personnes, terroriste en puissance, et lui parler les yeux dans les yeux. J’aimerais lui dire que nos sociétés sont violentes, que les guerres sont cruelles et injustes peu importe les continents. Je voudrais lui dire que j’entends la souffrance du monde et la sienne mais que ce n’est pas en adoptant des solutions extrêmes que nous la calmerons. Je désirerais vraiment qu’elle comprenne qu’elle a aussi le droit d’exister dans notre société plutôt que d’aller suivre des gourous fanatiques pour donner un sens à son existence. J’aimerais lui montrer la beauté du monde… et qu’elle baisse les armes. Utopique ? Réécoutez la vidéo…


Persévérez dans la bienveillance

Je viens de lire ce post sur facebook :

« Hier après midi, je suis passée place de la République, entre les réfugiés, Hommes, Femmes, Enfants, nos SDF locaux, installés à même le sol, cette statue centrale jonchée de graffitis, le brouhaha de la circulation, les regards qui s’échangent entres passants…Je me suis dit que tous les ingrédients étaient réunis, pour un joyeux bordel et que effectivement quand on lance un boomerang, même très loin il revient. Que vos postes de télé ne vous dépriment pas trop, l’effet papillon va passer, mais les dispositifs vont rester. Gardez une place pour la relativité, car si vous aussi vous déversez votre colère, vos craintes ou vos incompréhensions, on va seulement augmenter le taux de négativité. En ce jour de gentillesse qui finit en deuil, je souhaite de toute mon âme et mon cœur, que Vive La Paix, et reste persuadée que l’on peut y arriver ! »

J’ai le même genre de sensations : inerte hier soir, difficile ce matin, j’attends encore des nouvelles de certains amis… mais simultanément je ne peux pas m’empêcher de penser au monde dans sa globalité, je me demande pourquoi nous ne sommes pas en deuil chaque jour avec toutes les horreurs qui s’y passent, pourquoi bénéficions-nous de ce statut alors que nous sommes « en haut de la chaîne », pourquoi ce sursaut aujourd’hui plutôt qu’une action quotidienne pour plus d’harmonie… la guerre arrive à nos portes alors les gens ouvrent les yeux… qu’est-ce que cette situation va légitimer de négatif pour la suite ? qu’est-ce qu’elle va étouffer d’important (COP21…) ? est-ce que cette tragédie va nous faire taire sous son poids ou nous ouvrir les yeux sur la misère humaine qui nous entoure ? comment poursuivre nos actions de sensibilisation à la violence ordinaire sans céder aux comparaisons ? J’imagine que si, ne serait-ce qu’en France, chacun était en paix dans son cœur, aucun courant violent n’aurait pu s’implanter dans la tête de certains… Gandhi disait « Sois le changement que tu veux voir dans le monde », alors s’il vous plaît, ne cédez pas à la peur et la méfiance – la violence entraîne toujours la violence – persévérez dans la bienveillance.

« La haine tue toujours, l’amour ne meurt jamais. » (Gandhi)

Nous sommes dans une période de transition et comme tout changement, elle est difficile : les mouvements opposés se renforcent. Beaucoup s’éveillent alimentant le courant de Vie et d’Amour, mais simultanément les extrêmes se révèlent. Je ne suis pas étonnée et je n’abandonnerai pas. J’ai confiance car je compte sur tous ceux qui mettent leur cœur en paix pour créer l’équilibre. Einstein disait : « L’Amour est la seule et la dernière réponse. »


Des mini-trous noirs au CERN

Le CERN (organisation européenne pour la recherche nucléaire) va tenter de créer des mini trous noirs. Les scientifiques du CERN vont relancer l’accélérateur de particules et le pousser cette fois au maximum de sa puissance. Le but ? Découvrir l’existence d’un univers parallèle dans d’autres dimensions.

Si l’existence de nouveaux univers était ainsi prouvée, non seulement il faudrait réécrire tous les manuels de physique mais aussi les livres de philosophie et même de croyances religieuses. Il est même possible, selon les scientifiques du CERN, que la gravité de notre propre univers « fuit » dans cet univers parallèle. « Ce dont nous parlons ce sont des univers réels dans des dimensions supplémentaires », explique Mir Faizal, l’un des trois physiciens qui dirigent l’expérience.

Si la gravité peut passer de notre univers dans de nouvelles dimensions alors leur existence est prouvée. Le CERN pense pouvoir détecter cette fuite de gravité en créant des mini trous noirs qui seraient un pont avec d’autres dimensions.

Le CERN avait déjà annoncé en juillet avoir découvert une particule dont les caractéristiques sont compatibles avec celles du boson de Higgs, considéré par les physiciens comme la clef de voûte de la structure fondamentale de la matière. Il s’agit en fait du chaînon manquant. C’était la seule particule du Modèle Standard qui n’avait pas encore été détectée. L’existence de cette particule, dont le champ aurait permis aux autres particules d’acquérir une masse juste après le Big Bang, est supposée depuis près de 50 ans. Sans le boson de Higgs, les particules qui constituent l’univers seraient restées éparses, comme dans une soupe, et n’auraient pas pu s’agréger pour donner naissance aux étoiles, aux planètes et même à la vie.

Même s’il y’a de fortes chances pour qu’il s’agisse bien du boson de Higgs, les scientifiques ne peuvent pas encore affirmer complètement que ce qu’ils ont découvert est bien le boson tel que décrit par le Modèle standard, ou bien une variante, ou encore une particule subatomique complètement nouvelle, qui pourrait obliger à repenser totalement la structure fondamentale de la matière.


Chief Happiness Officer

Connaissez-vous le « Chief Happiness Officer » ?

Il est garant du bien-être au travail. Ce poste existe déjà aux Etats-Unis et arrive progressivement en France. Je ne sais pas en détail comment il est mis en pratique en entreprise, mais si j’étais garante du bonheur au travail, voici ce que je proposerai :

// Volet communication //
** une charte des règles de vie (toujours à l’écoute, toujours bienveillant, etc.) sur la base des 4 accords toltèques par exemple
** une formation de tous aux compétences relationnelles (cf. communication non violente, analyse transactionnelle, etc)

// Volet individuel //
** un focus sur l’autonomie et la responsabilisation de chacun
** un focus « talent » pour reconnaître les talents innés de chacun et leur donner la place de s’exprimer (cf. « découvrez vos points forts » de Marcus Buckingham)
** de la formation pour permettre à chacun de progresser et se réaliser
** une ouverture au développement personnel pour favoriser l’introspection

// Volet organisation du collectif //
** la réorganisation de l’entreprise pour privilégier la coopération plutôt que les statuts hiérarchiques et la compétition
** une réduction des inégalités de toutes sortes tout en appréciant les spécificités de chacun (équité plutôt qu’égalité)
** une souplesse (adaptation) de l’organisation aux modes de vie individuels (type de bureaux, horaires, télétravail, etc)
** des temps d’écoute et d’échange pour réajuster les fonctionnements quotidiens (avec médiateur si nécessaire)
** des moments de fun pour partager différemment et créer des liens forts
** des espaces plus ergonomiques, et aménagés pour favoriser l’épanouissement personnel et collectif