femme


et si la parité passait par la libération des hommes ?

J’ai côtoyé des féministes qui déploraient l’inégalité des postes et des salaires en entreprise, qui considéraient que la femme n’était pas encore l’égale de l’homme. En réalité, je crois que c’est l’homme qui n’est pas encore l’égal de la femme – et tant qu’il ne s’autorisera pas à être lui-même et à faire ce qu’il veut, même au travers d’idées les plus loufoques, ces différences existeront.

Des exemples ? Les femmes s’autorisent à devenir astronaute, camionneur, pompier ou soldat plus facilement que les hommes ne deviennent aide-soignant, homme au foyer, homme de ménage, puéricultrice ou sage-femme (!)… certains métiers sont encore connotés (coiffeur, maquilleur, couturier…).  La mode féminine permet de porter des shorts et pantalons, mais les hommes ne portent pas de robes et de jupes. Les femmes profitent d’artifice beauté : maquillage, vernis à ongle, bijoux… beaucoup plus nombreux que les hommes. (Un homme avec du vernis à ongle, ce n’est pas commun !). Les femmes expriment plus facilement leurs émotions et leur vulnérabilité que les hommes (« un homme ne pleure pas, il se doit d’être fort »).

Avec de telles croyances et de telles barrières, la vie d’un homme doit être bien limitée. Pourtant, vivre ses émotions, se mettre au service des autres, ou s’autoriser à être ouvertement différent, sont une source de joie que tous les êtres humains devraient se donner le droit de vivre. Il ne s’agit pas de nier nos différences, mais de s’autoriser à être nous-même, et à expérimenter la vie de la façon qui nous attire, que l’on soit homme ou femme. Alors seulement, l’équité sera rétablie… et notre société probablement plus juste.


Principes de base de la mode féminine

look

Voici quelques principes essentiels de la mode, pour faciliter la création de look et la composition vestimentaire du matin. Pour se créer un look, il faut :

  1. commencer par choisir une pièce forte
    (originale, colorée, masculine, large…)
  2. l’associer ensuite à une/ des pièces classiques
    (simple, féminine, neutre…)
  3. finaliser et féminiser son look avec des accessoires
    (sac, bijoux, ceinture, foulard, chapeau, chaussures…)

en respectant et combinant toujours plusieurs de ces principes :

  • une pièce originale + un/des basiques
  • une pièce décontractée + une/des pièces habillées
  • une pièce masculine + une/ des pièces féminines
  • une pièce large + une pièce ajustée
  • une pièce à motif + une/des pièces unies
  • une couleur franche + une/ des couleurs neutres
    (un camaïeu, et pas plus de 3 couleurs)

NB : une « pièce » peut être tout élément du look (veste, haut, bas, accessoire)

Exemples look & Note de l’auteur(suite…)


Une barbie plus réaliste 1

Après la poupée Ruby de « The Body Shop » qui représentait une femme aux mensurations dessinées à partir des mensurations moyennes de toutes les femmes dans le monde, voici une poupée Barbie® plus réaliste. Nickolay Lamm, un artiste, a décidé de s’attaquer à la suprématie de Barbie® et d’offrir aux petites filles une poupée aux mensurations « normales ».

[Source : au féminin]


Toute petite au pays de Longchamp

Ce que j’aime avec les marques de luxe et de parfum, c’est qu’elles allient admirablement art et promotion. Leurs publicités nous transportent dans un univers féerique, et s’écrivent à la manière d’un conte. Un exemple de plus, du côté de Longchamp via le spot « Little Big Bag », réalisé par Romain Chassaing.

[Source : Fubiz]


My Contrexperience… c’est véridique !

La première vidéo contrex ayant créé la polémique : l’opération s’est-elle réellement déroulée ou n’est-ce qu’une publicité ? La marque récidive avec une opération de street-marketing : « my contrexperience 2 ». La Cité Internationale Universitaire de Paris a ainsi accueilli plus de 1000 personnes jeudi 6 septembre pour découvrir le show de projection interactif . Grâce à des steppers reliés à des lances à eau, des femmes ont relevé le défi de sauver une quinzaine d’hommes pris dans les flammes de la Cité. A la fin de l’opération, ces derniers les ont rejoint pour les féliciter d’avoir dépensé 2000 calories.

[Source : Streetplanneur]