Billets du jour : 20 octobre 2015


Ce qu’on vit, ce qui compte

Dans la vie, il y a ce qu’on vit, et ce qui compte.

L’important, c’est ce qu’on retient : ce qui s’imprime en nous est un événement assorti d’une charge émotionnelle forte. Or l’émotion est la voie vers soi-même. Autant dire que chaque souvenir demeure pour nous enseigner quelque chose, nous permettre de lire la façon dont nous sommes encodés, nous révéler à nous-même.

Nous sommes comme un puzzle dont les pièces apparaissent au fil de la vie. Souvent plusieurs fois, sous plusieurs formes, tant qu’elle n’a pas été intégrée au puzzle. Il nous reste seulement à accepter ces éléments et les assembler. Inutile de lutter contre soi, c’est fichu d’avance.

J’avais d’ailleurs pour habitude, chaque fois que je mettais à jour un nouveau pan de ma personnalité, de dire en souriant : « j’suis fichue ». Et pour cause ! Impossible de se cacher davantage après ça. Et ce n’est pas toujours évident de se révéler différent, pas comme les autres, hors du moule… pourtant c’est le lot de chacun. La génétique est ainsi faite que nous sommes tous uniques.

Le moment est venu de vivre ce que vous osez à peine imaginer.
ça fait peur hein ?


Comment aimer davantage ?

Petite résolution du matin, à renouveler chaque matin :
Aujourd’hui, pour chaque tension, chaque émotion vive ou négative qui me fait réagir à une situation, je veillerai à déployer autant d’amour :

  • pour accueillir, accepter et soigner ma souffrance
  • pour accueillir et accepter les choix ou la souffrance de mes interlocuteurs
  • pour rétablir l’équilibre avec un amour libre et guérisseur

Petite intention du soir, à renouveler chaque soir :
« Oh mon être intérieur,
je te remets ce désir
de ressentir
de moins en moins de peur
de plus en plus d’amour

Je te remets ce désir
en acceptant
que tu volonté s’accomplisse
et que le meilleur se fasse pour moi

et je te remercie pour tous les cadeaux d’aujourd’hui. »