L’Amour est la réponse


Si j’étais sage ou thérapeute, je te dirai…

Tu as le droit, dans l’intimité de ton être :
Tu as le droit d’être en colère ou d’être triste.
Tu as le droit d’avoir une part d’ombre.
Tu as le droit de souffrir encore d’avoir souffert.
Tu as le droit de ne pas être encore prêt à affronter ta vérité.
Tu as le droit d’être ce que tu veux,
peu importe ce que l’éducation, la société, la morale ou la loi préconise.

Parce que c’est seulement en t’accordant ce droit-là, que tu cesseras de te juger et que tu seras enfin capable d’accepter avec bienveillance tes parts d’ombre et de guérir de ta souffrance plutôt que de la faire rejaillir sur le monde. La réponse est au fond de ton cœur.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *