De la vulnérabilité


C’est beau d’être vulnérable*.
C’est reconnaître qu’on est faillible, imprévisible et qu’on peut s’améliorer.
C’est renoncer au contrôle un instant, pour s’ouvrir à la vie, démuni.
C’est accepter le chemin et s’accepter soi tout entier face aux épreuves.
C’est être bienveillant, garder son âme d’enfant.
C’est rire d’avoir trébuché et se relever.
C’est la voie vers l’humilité*.

*Vulnérable : « Qui est exposé à recevoir des blessures, des coups » « Qui, par ses insuffisances, ses imperfections, peut donner prise à des attaques ».

*Humilité : « Reconnaissance de ses limites et de ses capacités. »

Acceptes-tu les coups, les blessures, la douleur, les épreuves ? Souffrir c’est résister. Résister c’est souffrir. Accueillir c’est se libérer.

On est tout. Une partie du tout et le tout lui-même. On est soi et on est l’autre.
Par un effet miroir, il peut nous révéler. Cessez de vous protéger, regardez-vous.

Accepter d’être vulnérable c’est toucher à l’infini. C’est se rendre compte qu’il y aura toujours du renouveau. Invulnérable ou parfait, on est fini : il n’y a plus rien à changer.

En espérant que ça puisse nous aider à accepter ce qu’on est et les épreuves qu’on traverse… ❤ De tout mon cœur. 

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *