Billets du jour : 11 octobre 2012


[Extrait] Le Voyage d’Hector, F.Lelord
Le bonheur c’est une manière de voir les choses

Dans « Le Voyage d’Hector ~ ou la recherche du bonheur » de François Lelord, Hector est un jeune psychiatre qui ne parvient pas à rendre ses patients heureux. Il décide d’entreprendre un voyage pour comprendre ce qu’est vraiment le bonheur. 

Leçon n°7 : L’erreur, c’est de croire que le bonheur est le but
– Je voulais dire un but comme vous savez vous en fixer dans votre civilisation, ce qui vous fait d’ailleurs accomplir tant de choses intéressantes. Mais le bonheur, ce n’est pas du même ordre. Si vous le visez, vous avez beaucoup de chance de le rater. D’ailleurs, comment saurez-vous jamais que vous l’aurez atteint ?

– Vous voulez dire que les meilleures leçon ne sont pas les même pour tout le monde ?
– Est-ce que vous racontez la même chose à tous vos patients ?

Hector dit qu’il ne racontait pas la même chose à tout le monde, mais qu’il y avait quand même certains principes qui revenaient souvent, surtout avec les gens trop tristes ou avec ceux qui avaient trop peur : les aider à faire la différence entre ce qu’il pensaient sur eux et sur les autres et ce qui existait vraiment, parce qu’ils avaient tendance à croire que ce qu’ils pensaient était la réalité, alors que ce n’était pas toujours le cas.

Leçon n°20 : Le bonheur c’est une manière de voir les choses  (suite…)


[Extrait] Le Voyage d’Hector, F.Lelord
L’alcool et le bonheur

Dans « Le Voyage d’Hector ~ ou la recherche du bonheur » de François Lelord, Hector est un jeune psychiatre qui ne parvient pas à rendre ses patients heureux. Il décide d’entreprendre un voyage pour comprendre ce qu’est vraiment le bonheur.

Alors apparurent trois images de cerveaux de Japonais. 

Cette fois-ci, les cerveaux, ils étaient tout brillants (…) surtout dans la zone du bonheur. Les Japonais, ils avaient dû être très heureux à ce moment-là.

– « Ce sont des images prises quelques minutes après qu’ils ont bu un grand verre de saké. » Alors ça, pensait Hector, ça montrait pourquoi on se sentait si bien quand on buvait.

– « Mais regardez la suite. Ce sont des images prises trois heures plus tard. » Alors là, les cerveaux des Japonais étaient devenus beaucoup plus bleus qu’au départ. ça ressemblait même aux images de la tristesse. Les Japonais ne devaient plus être très en forme à ce moment-là. En voyant ces images, on avait presque envie de leur faire reboire du saké pour leur réactiver le cerveau (il y a des gens qui n’ont pas eu besoin de ce genre d’expérience et qui ont compris le truc tout seuls).

(suite…)


[Extrait] Le Voyage d’Hector, F.Lelord
Du sourire des 20 ans au bonheur des 40

Dans « Le Voyage d’Hector ~ ou la recherche du bonheur » de François Lelord, Hector est un jeune psychiatre qui ne parvient pas à rendre ses patients heureux. Il décide d’entreprendre un voyage pour comprendre ce qu’est vraiment le bonheur. 

Et là, il raconta une histoire assez compliquée : il voulait savoir si le bonheur, ça dépendait surtout de si tout se passait bien dans votre vie, ou si ça dépendait surtout de votre caractère, si vous étiez déjà né comme pour être heureux. Pour ça, il étudiait depuis des années des jeunes filles (aujourd’hui, elles étaient devenues des dames) en leur demandant tous les ans, avec plein de questionnaires, si elles étaient heureuses, ce qui leur était arrivé dans l’année, mais aussi en examinant leur portrait quand elles avaient vingt ans.

– Et bien vous savez quoi ? dit le professeur. Il y a un rapport entre la sincérité et l’intensité du sourire à vingt ans et le bonheur à quarante !

[Le Voyage d’Hector ou La recherche du bonheur, François Lelord]