Billets du jour : 11 mars 2016


Niveau de vie, bonheur et liberté

On pourrait croire que le niveau de vie d’un pays et le niveau de bonheur des citoyens sont corrélés… c’est un peu vrai, mais en France, ce n’est pas aussi simple !

Alors que les citoyens des Pays-Bas évaluent leur bonheur à 7,6, ceux d’Islande à 8,1, les français ne se donnent qu’une note de 6,6, plaçant la France en 63ème position du classement modial « World Database of Happiness ».

Dans sa thèse « Geography of happiness : a comparative exploration of the case of France », Gaël Brulé, Directeur Scientifique de la Fabrique Spinoza, définit le bonheur en tant que satisfaction dans la vie. Les gens se sentent plus heureux selon leur liberté ressentie. Or en France, à cause d’un système éducatif traditionnel centré sur la performance et plus tard une trop lourde hiérarchie au travail, les citoyens se sentent finalement moins libres de décider de la direction de leur vie. 

[En savoir plus : fabriqueSpinoza.fr]

La Fabrique Spinoza est un think-tank économique et politique multi-partisan dont la mission est de redonner au bonheur sa place au coeur de notre société. « Nous voyons le bonheur comme une aspiration et comme un catalyseur de changement. Nous pensons donc que le débat sur le bonheur est vertueux et vecteur de transformation positive. A lui seul, le débat est à même de lui redonner sa place et d’activer son potentiel positif auprès des différents acteurs. » http://fabriquespinoza.fr/